Meet the Jury 2014 : Eric Pierrel

by

Jury 2014 : la crème de la crème !

eric pierrel _ SWGrenoble
Pour commencer : Eric Pierrel. Le CEO d’Itris Automation Square, vice-président de Minalogic, compagnon de route de Startup Maker, très investi au sein de diplômés de GEM et porteur du projet Digital Grenoble, est un passionné d’entrepreneuriat et d’innovation.
Au delà de ses activités de dirigeant de PME logicielle, Eric coache et accompagne régulièrement des porteurs de projets et des accélérateurs, en particulier à Grenoble.
Son KPI préféré est le facteur plaisir et sa meilleure journée est celle lors de laquelle il a mis en relation deux personnes qui ont des projets à monter ensemble.

Pour toi c’est quoi Startup Weekend ?

Un formidable condensé d’entrepreneuriat, une énergie communicative et un grand bol d’optimisme. Participer au Startup Weekend me donne tous les ans de l’élan pour mes prochains projets et me renforce dans mes convictions d’entrepreneur et d’accompagnateur d’entrepreneurs.

Montagne été ou Montagne hiver ?

Les deux. Je la partage avant tout en famille et entre amis sans chercher l’exploit ou la performance. C’est plutôt pour moi une parenthèse de décélération et un environnement ressourçant.

Quelle est la plus belle invention selon toi dans le monde du sport ?

Les étirements – cf. question suivante !

Et ton sport, justement, c’est quoi ?

La course a pied d’endurance que j’ai pratiqué pas mal il y a qq années (jusqu’au marathon) et de façon plus casual maintenant. J’apprécie particulièrement la sensation de liberté et d’absence totale de limites qu’on obtient quand le corps est habitué à l’effort (et quand on est dans un bon jour).

Ça représente quoi être « jury » au SW ?

Au dela de la grande bouffée d’énergie que j’ai mentionné ci-dessus, c’est l’opportunité d’accompagner, sur le (très) court terme ou sur le (plus) long terme, des porteurs de projets enthousiastes. Je suis toujours très heureux de suivre les développement des aventures qui naissent ou qui progressent lors du SW. J’incite d’ailleurs tous les porteurs de projets a continuer de solliciter l’écosystème du SW (coaches, jurys …) ensuite.

Un dernier mot pour les participants ?

Profitez en bien ! N’hésitez pas à confronter vos idées et vos approches a la réalité du marché pendant les 48h du weekend ! Sortez, expérimentez et goûtez a ce sentiment de liberté entrepreneuriale qui est, je vous préviens, une vraie drogue dure !